Publié le mercredi 31 octobre 2018 à 16h29

La Parisienne s'évade dans la station Monts Jura

photo-article-la-parisienne-800-600-1370
Il est 7h58 en ce jour pollué mais ensoleillé, assise sur ma place quotidienne du RER A, apprêtée de la tête aux pieds, en préparant rigoureusement mon discours de départ de l’entreprise pour mes chers et tendres collègues.
Arrivée à 8h37, à ma grande surprise, j’aperçois de mon œil curieux des photos dispersées un peu partout dans mon bureau montrant des pistes de ski à n’en plus finir et un bonnet rose fluo posé sur la table. Je comprends donc que ma prochaine destination sera la station Monts Jura, située dans le Pays de Gex. Ça y est, mes collègues m’ont entendue. Je vais enfin skier au cœur des sapins avec mes trois anciennes collègues, devenues amies…
Deux semaines plus tard, nous voilà à bord du TGV Paris-Gare de Lyon en direction de Genève pour seulement 3h00 de trajet, équipées pour affronter les 56 km de pistes enneigées.
Lors de notre arrivée, nous avons tout de suite été charmées par ces maisons chalets authentiques, nous plongeant instantanément dans un univers dépaysant qui n’est pas pour nous déplaire. Nous avons été accueillies par de charmants hôtes, très bavards sur les incontournables de la région : le CERN, le Fort l’Écluse ou encore le Château de Voltaire. D’ailleurs, peut-être avaient-ils senti en nous voyant, que nous ne tiendrons pas toute la semaine sur des skis ! Merci à Cathy et Didier pour leur chaleureux accueil et surtout pour ce repas typique qu’on ne présente plus, la fondue, qui nous a plongées dans une ambiance de vacances à la montagne, dès la première soirée !
Le lendemain, le soleil à peine levé, nous voilà prêtes pour skier en toute simplicité... vêtues à l’image de la fashion week d’une combinaison rose, jaune et violet fluo. C’est la mode cette année ne soyez pas étonnés, ça cartonne !
Il nous manque à présent du matériel performant pour skier sereinement. Nous voilà ni une, ni deux, dans l’un des nombreux magasins de la station, accueillies par des professionnels très sympathiques.  Les gens ici sont vraiment détendus, quel bonheur!
En tant que skieuses de niveau intermédiaire, plusieurs domaines s’offrent à nous pour l’organisation de cette première journée de ski alpin : Lélex-Crozet, Mijoux-la Faucille ou Menthières ! Malgré le fait que ce ne soit pas pour moi,  tout le monde m’a également parlé du domaine nordique de La Vattay, spot incontournable pour la pratique de ski de fond et de la raquette. J’ai même vu le panneau « Site d’excellence », label de Nordic France, qui explique pourquoi de nombreux athlètes s’y retrouvent !
C’est parti les filles, en avant pour la piste bleue pour commencer. Quelques heures plus tard, la réalité nous fait face ! Nous sommes perpétuellement dépassées par les mini-champions de la région, certainement le fruit du travail acharné des moniteurs des écoles de ski locales ! C’en est de trop, allons déjeuner et prendre le soleil en terrasse ! Nous voici au sommet à plus de 1680m d’altitude, en train d’admirer certainement l’un des plus beaux panoramas d’Europe. Un instant magique grâce au duo grandiose du Mont Blanc et du lac Léman, une vue merveilleuse au cœur du Pays de Gex, à seulement deux pas de la Suisse.
 
Nous avons si bien déconnecté que nous ne décollons plus de nos transats ! Ma collègue Vanessa me donne soudain une superbe idée, allons respirer l’odeur des sapins et se laisser tirer par les chiens de traîneaux, enfin s’ils y arrivent ! Tout en glissant à vive allure, nous réalisons l’immensité des paysages qui nous entourent. La neige est partout, rien de tel pour s’évader !
Les jours se succédant à un rythme fou, nous avons à peine eu le temps de passer à une boutique souvenirs pour rapporter à nos chers collègues des produits locaux délicieux, tels que le Bleu de Gex ! Après avoir profité à fond de notre séjour dans la plus haute station du massif jurassien, il est temps de reprendre le chemin du travail et de notre bon vieux métro ! Je tiens à remercier tous mes collègues pour ce séjour fabuleux dans la station Monts Jura. Maintenant que je sais combien il est facile de s’y rendre, je reviendrai sûrement l’année prochaine pour contempler encore une fois les panoramas époustouflants du Pays de Gex et entretenir mes hanches développées, avec d’autres repas aussi copieux que délicieux ! Plus sérieusement, j’ai découvert ce que retourner à l’essentiel et être en harmonie avec la nature signifient et j’en redemande !

Je vous invite à consulter sans attendre le site de l’Office de Tourisme du Pays de Gex et à me retrouver sur les pistes très prochainement !